Comment ouvrir un compte titres ordinaire ?

Comment ouvrir un compte titres ordinaire ?

Lorsque vous ouvrez un compte titres, vous vous donnez les moyens d’investir dans des actions, des obligations, etc. Ces investissements sur le marché boursier comportent un niveau de risque plus élevé, mais ils peuvent aussi rapporter davantage. La création d’un compte titres est un processus facile qui peut se faire par l’intermédiaire d’une banque ordinaire (qu’elle soit traditionnelle ou numérique) ou d’un service de courtage spécialisé.

Modalités d’ouvertures et pièces justificatives

Un compte titres n’étant pas un produit réglementé, les procédures pour l’obtenir sont généralement simples. Selon l’institution financière, le compte peut être établi en ligne ou en personne dans la structure bancaire. Avant l’ouverture d’un compte titres, le client doit d’abord être évalué afin de déterminer si son profil est adapté aux investissements envisagés. Pour ce faire, un questionnaire approfondi doit être rempli afin que l’intermédiaire financier puisse recueillir vos informations.

A lire aussi : Réduire les frais bancaires : astuces pratiques et efficaces pour économiser

Cette enquête permettra à l’institution d’évaluer votre compréhension des marchés financiers et votre profil d’investisseur : défensif ou agressif. Si l’enquête révèle que vous manquez de connaissances et avez une position défensive, la société ne vous donnera pas accès à quelques produits dérivés très spéculatifs.

Selon le type d’intermédiaire, le processus d’ouverture d’un compte peut prendre de quelques minutes à quelques heures. Cela va se faire en agence ou sur le web (ce qui implique une souscription entièrement en ligne avec signature numérique). Un formulaire en ligne prérempli peut aussi être utilisé. Il doit être imprimé dans certains cas, par exemple, lors de la création d’un compte de titres joint, pour un mineur ou une personne morale.

A lire aussi : Quelques avantages des banques en ligne

Pour ouvrir un compte titres, un compte bancaire ou un compte espèces lié au CTO doit être créé avant ou en même temps. Selon l’établissement que vous choisissez, il n’est pas toujours nécessaire d’effectuer un versement initial. Par conséquent, avant d’exécuter les premiers ordres, il est sage de prendre le temps d’établir un plan.

En ce qui concerne les pièces justificatives, le client doit présenter à son intermédiaire financier plusieurs documents pour ouvrir un compte titres ordinaire ou compte d’instruments financiers. Il s’agit d’une pièce d’identité principale, une pièce d’identité secondaire, un justificatif de domicile, RIB ou RIP, et un formulaire de transfert (si les fonds proviennent d’un autre établissement).

S’adresser à la bonne institution

La plupart des établissements financiers classiques offre l’opportunité d’ouvrir un compte titres. Vous avez la possibilité d’opter pour les banques mutualistes telles que le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel, la Caisse d’Épargne, la Banque Populaire et le Crédit Coopératif. En outre, vous pouvez choisir les banques à réseau national comme BNP Paribas, Société Générale, LCL, CIC et La Banque Postale.

Malgré le coût élevé de ces institutions, elles offrent généralement l’avantage d’accéder à des services de gestion professionnels (le client est responsable de ses propres décisions). Elles donnent également l’occasion de déléguer entièrement la gestion de votre compte à un gestionnaire de portefeuille désigné.

Toutefois, pour économiser de l’argent, il est avantageux d’utiliser un organisme financier basé sur le web. Vous avez le choix entre des courtiers en ligne comme Bourse Direct, Saxo Bank (qui a assimilé Binck.fr en 2020), IG, EasyBourse et Degiro. Vous pouvez aussi vous tourner vers des banques en ligne comme Boursorama Banque, Fortuneo, ING et BforBank. Les clients d’Orange Bank et d’autres institutions financières fintech telles que N26 ne disposent pas de comptes titres.

Articles similaires

Lire aussi x