Quelle somme d’argent donner pour un baptême ?

Quelle somme d’argent donner pour un baptême ?

Le baptême s’apparente à un événement qui oblige à réunir ses amis proches ainsi que sa famille. Pour prévoir son budget, il vous incombe de vous baser sur certains critères : des postes de dépenses. Au travers de cet article, découvrez la somme que vous devez donner pour un baptême !

Définir le budget moyen pour un baptême

Pour un baptême avec 50 convives, prévoyez en moyenne un budget entre 1 500 € et 5 000 €. Autrement dit, une personne équivaut à 100 € en fonction des montants qu’appliqueront les prestataires de votre sélection. Au cas où vous projetiez un baptême sophistiqué bien travaillé, le montant peut atteindre les 5 000 €.

A lire également : Changer de banque facilement : optimisez votre mandat de mobilité bancaire

Les critères à prendre en compte pour déterminer la somme à donner

Pour déterminer la somme à donner pour un baptême, vous devez vous baser sur certaines dépenses incontournables. Toutefois, vous pouvez contracter un emprunt à la consommation pour le financement de ce convivial.

Faire-part et cartes de remerciements

Pour convier des invités au baptême, on envoie habituellement un faire-part. Chaque envoie pourra vous coûter entre 2 € et 5 €. N’oubliez surtout pas que ce montant inclut la sophistication et les frais postaux du faire-part. Dans le même temps, vous pouvez inviter vos amis via mail. Aucun frais n’est à prévoir dans ce cas. Vous pouvez opter pour cette solution lorsque le faire-part ne rentre pas dans votre budget. Pour terminer, il y a les cartes de remerciements que vous utiliserez pour remercier vos convives.

A lire également : Banque Martin Maurel : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

La cérémonie et les offrandes

En règle générale, l’Église attend un don entre  50 € et 150 €. En fait, pour les baptêmes religieux avec une messe à l’église, il est habituel de réaliser une offrande à la paroisse. Aussi nommée « casuel », cette offrande sert à couvrir les frais paroissiaux qu’a suscité l’ouverture de l’église pour les célébrations familiales.

Le lieu de réception et la date

Le lieu de réception pourrait constituer un budget important. En fonction du nombre d’invités, vous devez louer un endroit adapté. Cela peut être un jardin, une salle de fêtes, un restaurant, un manoir, une salle municipale, voire même un château.

Conseils pour un budget raisonnable et équitable

Pour économiser sur le budget du baptême, il existe plusieurs astuces. Vous pouvez par exemple organiser un baptême collectif avec d’autres enfants de la famille ou proches. Cette alternative sert à mutualiser les coûts.

En outre, vous pouvez célébrer le baptême en basse saison en hiver (de fin octobre à début mars) et en automne. En fait, ces périodes rencontrent une baisse de la demande. Les salles se louent peu onéreuses. De surcroît, vous pouvez limiter votre liste d’invités. Il convient de retenir qu’un baptême peut être un événement en petit comité. Ce qui est contraire à un mariage. Vous pouvez vous restreindre à votre famille proche ainsi que vos meilleurs amis.

Par ailleurs, vous pouvez proposer un repas simple et unique. Ce n’est pas une obligation d’offrir à vos invités des repas gastronomiques. Dans ce cas de figure, vous pouvez opter pour un repas simple et économique : paella, couscous, salade complète. Pour terminer, vous pouvez anticiper la réservation de la salle. Lorsque vous réserverez à l’avance  la salle de votre baptême, sachez que vous obtiendrez un montant préférentiel.

Articles similaires

Lire aussi x