Prêt conventionné sans condition de ressources 

Prêt conventionné sans condition de ressources 

Différent du Prêt d’Accession Sociale, le prêt conventionné est un type de crédit immobilier attribué sans aucune condition de ressources. Mais quels sont ses avantages, ses caractéristiques et dans quelles conditions peut-on souscrire le peut-on y souscrire ? Nous répondons à toutes ces questions dans cet article. Lisez plutôt !

Le Prêt conventionné sans revenus : qu’est-ce que c’est ?

Faisant partie de la famille des prêts aidés, le Prêt conventionné (PC) est un prêt réglementé pour le financement. Autrement dit, il permet le financement lors d’une construction ou l’acquisition d’un logement neuf ou ancien ou certains travaux d’amélioration de votre résidence. Ce financement peut prendre en compte jusqu’à l’intégralité du coût de votre opération immobilière, sans condition de ressources.

A découvrir également : Comment changer de banque en etant en surendettement ?

Le PC (prêt conventionné) peut être remboursé sur une période allant de 5 à 30 ans. Il est accordé par tous établissements financiers ou banques ayant passé une convention avec l’État. Dans certaines conditions, le prêt immobilier conventionné peut bénéficier d’un remboursement anticipé. Il peut également être allongé jusqu’à 35 ans (durée maximale) pendant la durée de votre prêt. 

Quelles sont les caractéristiques du prêt conventionnel ?

Déjà, sachez que le PC n’est accordé que dans des cas spécifiques. Il s’agit de l’achat d’un terrain et la construction de son logement, l’achat d’un logement neuf ou encore l’agrandissement d’un logement par extension ou surélévation. 

A lire en complément : Où et comment est née la crise de 1929 ?

Concernant le montant du prêt, il peut financer l’intégralité du coût de l’opération incluant les travaux (charge foncière ou immobilière, taxe de construction). Pour une acquisition de moins de 3 ans, à la date d’émission de l’offre, sa valeur peut être prise en compte. Le coût de l’opération peut être alors revu ou refinancé par un prêt conventionné. Et pour être éligible, les travaux doivent avoir un montant minimum de 4 000€. 

Les conditions de crédit du prêt conventionné : le taux du prêt conventionné.

Le taux du prêt conventionné peut être fixe ou variable selon la banque qui vous octroie le prêt. En effet, à l’instar du crédit immobilier classique, le taux d’un prêt conventionné est défini par les banques. Toutefois, des plafonds sont fixés par l’État en fonction de la durée de votre prêt conventionné. Pour une durée inférieure ou égale à 12 ans par exemple, le taux sera de 2,75% 2,75%. De 3,10% à 2,75% entre 15 et 20 ans et 3,20% à 2,75% pour une période supérieure à 20 ans. 

Quelles conditions pour un logement ?

Pour un prêt conventionné relatif à l’occupation de logement, le logement en question doit devenir votre résidence principale. Cela doit se faire au plus tard 1 an après son achat ou à la fin des travaux. Toutefois, cette durée peut être revue (dans un maximum de 6 ans) si cette résidence principale est destinée à devenir votre résidence à votre retraite. Pour la location de votre  logement (acquis grâce à un prêt conventionné), vous ne pouvez le louer que 6 ans après le versement du prêt conventionnel. Sauf dans certains cas bien précis.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons