Obtenir un prêt auprès d’un courtier immobilier en 3 points

Obtenir un prêt auprès d’un courtier immobilier en 3 points

Un projet immobilier ? Pour le réaliser, vous pensez souscrire un prêt immobilier, mais une question vous taraude : allez-vous vous adresser à la banque ou à un courtier immobilier ? Si vous avez choisi pour la seconde option, voici un guide pour éviter de multiplier les rendez-vous et obtenir un aboutissement positif à votre demande.

A lire en complément : Comment fonctionne un prêt entre particuliers ?

Premier rendez-vous pour apprendre à vous connaître

Le premier rendez-vous est toujours une étape primordiale, même quand cela concerne le fonctionnement du courtier. Pour qu’il puisse vous aider à obtenir le crédit qui s’adapte le plus à vos besoins et vos capacités, il a besoin de connaître avec précision votre profil. Il doit en premier lieu faire le tour de votre situation personnelle : votre âge, votre résidence fiscale … Ensuite, le courtier comme le courtier immobilier Cafpi, s’intéresse à votre situation financière ou relative à votre projet de financement immobilier.

Bon à savoir

Faire appel à un courtier peut représenter une solution efficace pour réduire considérablement les délais d’obtention de votre crédit immobilier.

A voir aussi : Quel est le taux moyen d'un rachat de crédit ?

Votre situation professionnelle et financière globale

La banque n’octroie un crédit immobilier qu’aux candidats fiables. Il en va de même au courtier ! Ce professionnel doit avoir une vision claire de votre situation professionnelle et financière. Généralement, la banque vous demande un contrat de travail ainsi que vos 3 dernières fiches de paie si vous êtes salarié. Cela lui permet d’apprécier le niveau de votre rémunération ainsi que la stabilité de votre situation personnelle.

Afin d’évaluer cette capacité d’emprunt, le courtier a également besoin de vos 3 derniers relevés de compte bancaire ainsi que votre dernier avis d’imposition. Le cas échéant, il vous demande ceux de votre co-emprunteur.

Pour gagner en partie auprès de votre courtier, n’hésitez pas à lui parler de votre épargne. Même si toutes vos économies ne comblent pas nécessairement l’apport personnel nécessaire à votre prêt, les organismes prêteurs sont toujours plus rassurés que vous avez un comportement économique sain. Il s’agit alors d’un atout non négligeable que votre courtier saura mettre en valeur et augmenter vos chances d’obtenir le prêt.

La transparence du projet immobilier

Qu’il s’agisse de vos démarches antérieures à l’obtention du prêt ou de l’état d’avancement de votre projet immobilier, la règle vous incite à tout dire à votre courtier. Toutes ces informations lui seront utiles. Première chose, ne cachez pas à votre courtier si vous êtes déjà allé voir la concurrence. Cette option reste bénéfique pour vous afin d’obtenir une meilleure offre. C’est d’ailleurs la première mission du courtier. Grâce à lui, vous pouvez prétendre à un meilleur taux. Dans cette optique, s’adresser à plusieurs experts permet de multiplier vos chances.

Si vous êtes déjà allé voir la banque pour connaître le taux qu’elle propose, parlez-en à votre courtier. Cela lui permet de ne plus présenter votre dossier à la même banque. En effet, il faut savoir que la banque n’accorde qu’une demande de prêt par personne.

Toujours dans une optique de transparence, le premier rendez-vous permet au courtier de se faire une idée de la viabilité de votre projet immobilier.

Articles similaires

Lire aussi x