Comment anticiper des frais d’hospitalisation ?

Comment anticiper des frais d’hospitalisation ?

Le financement des frais médicaux peut être difficile. Au beau milieu du stress causé par un problème de santé, vous devez vous demander comment vous allez payer les soins dont vous avez besoin. En fait, des millions de personnes peuvent faire face à une urgence médicale qui risquerait de leur causer une ruine financière. Si vous avez connu un problème de santé et que vous vous demandez comment financer les frais médicaux, lisez ce qui suit pour découvrir les voies que vous pouvez emprunter.

Quelles sont les options dont vous disposez pour payer vos factures médicales ?

L’énergie que vous dépensez à vous inquiéter des factures médicales est de l’énergie dont vous avez besoin pour vous concentrer sur votre guérison. Non, les factures ne vont pas disparaître comme par magie. Mais tant que vous êtes proactif, elles n’ont pas à prendre le dessus sur votre vie. Si vous essayez de financer vos factures médicales, voici les 4 principales options les plus courantes :

A voir aussi : Nos astuces pour faire un joli sac personnalisé

1. L’assurance maladie

L’assurance maladie, autrement dit, la Sécurité Sociale, devrait être votre première ligne de défense contre les factures médicales élevées. Si possible, présentez votre carte vitale avant le traitement pour éviter toute confusion. L’Assurance maladie applique un taux de remboursement sur le tarif de base, pour déterminer le montant de son remboursement :

  • 60% de remboursement pour les actes paramédicaux et petits appareillages
  • 65 % pour les frais de transport
  • 70 % de prise en charge pour les actes médicaux
  • 80 % de prise en charge pour une hospitalisation de moins de 30 jours
  • Remboursement intégral (100%) pour certains médicaments et soins en liaison avec une affection longue durée

2. Une complémentaire Santé / Mutuelle

La complémentaire santé, également appelée mutuelle, intervient en complément du dispositif de remboursement de l’Assurance maladie. Une garantie qui vous permet d’améliorer votre couverture médicale et d’alléger votre reste à charge.

A voir aussi : Quel Action acheter CAC 40 ?

Par exemple, la mutuelle malakoff Humanis peut plus ou moins rembourser :

  • Les soins courants
  • L’hospitalisation
  • L’optique
  • Les soins et prothèses dentaires
  • Les prothèses auditives
  • Les actes non remboursés par la Sécurité sociale

3. De l’argent mis de côtés

Avez-vous de l’argent mis de côté dans un fond d’urgence ? Votre compte d’épargne est-il en bonne santé ? Il est souvent plus logique de payer une facture médicale avec ces fonds. Toutefois, n’utilisez cette méthode qu’après avoir contacté l’Assurance maladie, mais également votre mutuelle, afin d’être sûr que vos frais médicaux ne soient pas pris en charge.

4. Un prêt personnel

Les prêts personnels peuvent être un moyen efficace de financer vos frais médicaux. Ils sont particulièrement intéressants pour ceux qui n’ont malheureusement pas de mutelle et qui doivent faire face à des dépenses médicales non prises en charge par la Sécurité Sociale. Recherchez des paiements mensuels que vous pouvez vous permettre. Dans certains cas, cela peut impliquer d’allonger la durée du prêt. Ce n’est pas grave.

5. Demandez de l’argent à vos proches

Si vos relations avec vos proches sont bonnes, vous pourriez également envisager de leur emprunter la somme dont vous avez besoin. L’avantage est que vous n’aurez pas de taux d’intérêt comme à la banque.

Articles similaires

Lire aussi x