Bien choisir son conseiller en gestion de patrimoine

Bien choisir son conseiller en gestion de patrimoine

Votre patrimoine commence à s’agrandir, il est peut-être temps d’engager un conseiller en gestion de patrimoine. Sa mission ne réside pas uniquement dans l’audit de votre patrimoine, il trouve également des solutions de placement intéressantes pour mieux fructifier votre argent. Pour trouver votre conseiller en gestion de patrimoine, fiez-vous au bouche-à-oreille ou aux recommandations dans les articles de presse spécialisée. Voici quand même quelques recommandations qui vous permettront de bien choisir votre CGP.

Quel conseiller en gestion de patrimoine choisir ?

 

A voir aussi : Comment financer l’achat de votre maison ?

Quand on dit « conseiller en gestion de patrimoine », il peut s’agir d’un professionnel qui exerce ce métier en travaillant dans une banque traditionnelle, en étant indépendant, en offrant ses services en ligne. On peut également retrouver un conseiller en gestion de patrimoine dans le notariat, dans un cabinet d’expert-comptable ou d’une structure ouvrant dans le courtage en assurance.

L’idéal est de recruter un CGP travaillant dans un cabinet spécialisé ou un CGP indépendant ou libéral.

A voir aussi : Tout savoir sur les dangers de l’amiante dans une habitation à Marseille

Certes, les conseillers dans les banques peuvent être meilleurs, mais parfois, leur discours ne tient pas vraiment la route. Les conseillers indépendants et aussi ceux qui travaillent dans les cabinets spécialisés exercent en architecture ouverte. Autrement dit, certains fonds et supports d’investissements qu’ils présentent à leurs clients peuvent provenir d’autres marques, ce qui laisse au client une large classe d’actifs. Vous pourrez mieux donc fructifier votre patrimoine.

Faire son choix en fonction de son profil « investisseur »

Cher investisseur, si votre patrimoine est actuellement inférieur à 200 000 euros, il serait judicieux de se passer des services d’un conseiller en gestion de patrimoine. Devenez votre propre conseiller et gérez vous-même votre argent pour éviter les dépenses supplémentaires. Ne consultez le conseiller en gestion de patrimoine que quand vous décidez de vous lancer dans un nouvel investissement. Là, vous avez besoin d’une expertise, de conseils et d’un regard extérieur.

Quand votre patrimoine passe le cap des 500 000 euros, là, vous pouvez très bien vous permettre un conseiller en gestion de patrimoine.

Même si vous êtes libre et que vous êtes pleinement investi dans votre business, vous devez redoubler de vigilance. Il est également recommandé d’avoir un avocat en fiscalité et un notaire, car vous entrez dans l’imposition à l’impôt sur Fortune Immobilière. Un CGP n’est pas suffisant si votre fortune dépasse les 10 millions d’euros. Dans ce cas, il serait judicieux de voir auprès d’une banque privée ou d’un family office.

S’assurer de son professionnalisme

Sur Internet, vous allez remarquer que ce ne sont pas les conseillers en gestion de patrimoine qui manquent. Cependant, on ne fait pas son choix au hasard : vous devez vous assurer que c’est un vrai professionnel qui vous propose ses services. Avant de signer toute paperasse avec celui que vous avez contacté, vérifiez bien qu’il a le statut requis pour gérer le patrimoine d’autrui. Pour ce faire, vous pouvez lui demander son immatriculation au registre officiel des intermédiaires en assurance, banque et produits financiers ou à l’ORIAS.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons