Comment calculer le montant d’une heure complémentaire ?

Comment calculer le montant d’une heure complémentaire ?

Votre employeur vous demande-t-il de travailler plus longtemps que prévu ? Si oui, sachez que vous méritez une contrepartie ou non selon la situation. Vous avez le choix entre échanger votre temps contre des congés ou contre un paiement.

Le calcul d’une heure de travail supplémentaire

Les huit premières heures qui s’ajoutent comme heures supplémentaires sont facturées en ajoutant 25 % au taux habituel. Les heures qui suivront seront majorées de 50 %. Pour un employé payé normalement 20 €/h, les heures supplémentaires seront estimées à 25 €/h pour les huit premières heures et à 30 €/h pour les heures d’après. On parle souvent de la méthode de paiement à taux et demi.

A lire également : 7 manières de mieux gérer votre temps pour une meilleure productivité

Heures supplémentaires, jours fériés et vacances

Lorsqu’un jour férié coïncide avec un jour de travail, l’employé ne travaille pas, mais on lui comptabilise les heures de travail du jour en question. Il est considéré que ce dernier était présent à son poste. Maintenant, on comptabilise le nombre d’heures effectué dans la semaine. En supposant que les heures de travail par semaines sont limitées à 35 h, toutes les heures en surplus seront considérées comme supplémentaires. Le calcul se fera en fonction de la règle du paiement à taux et demi.

Salaire fixe et heures de travail établies

Dans le cas présent, on estime que l’employé reçoit un paiement fixe proportionnellement à la durée de travail. Il s’agit d’un travailleur payé à taux horaire. Afin de connaître le tarif par heure, divisez simplement le montant perçu par le nombre d’heures réalisées. Les heures supplémentaires seront payées selon ce tarif et en fonction de la méthode du paiement à taux et demi.

A découvrir également : Placements en ligne : tour d'horizon pour investir votre argent

Salaire fixe sans prédéterminations d’heures de travail

Lorsque le nombre d’heures de travail n’est pas fixe, mais que le salaire est déterminé à l’avance, il faut se référer au salaire minimum. Selon la législation, le salaire minimum est évalué en estimant qu’une heure de travail équivaut au moins à 10,85 €. En ce qui concerne les heures, on tiendra compte d’un maximum de 35 h/semaine. Ce faisant, la règle du paiement à taux et demi sera appliquée en tenant compte de ces deux paramètres.

Compensation des heures de travail supplémentaires par des congés

Les employés sont libres de choisir entre une compensation financière et un congé en contrepartie des heures supplémentaires. Lorsque ce dernier opte pour un congé, il est estimé proportionnellement aux heures supplémentaires effectuées avec une majoration spécifique. On suppose qu’un employé a réalisé 10 h supplémentaires. Pour connaître la durée du congé, faites 10 x 1,25 ; ce qui équivaut à 12,5. Pour 10 h supplémentaire, le salarié bénéficie de 12,5 h de repos.

La barre de 35 et le calcul des heures supplémentaires

Certaines entreprises décident de réduire les heures de travail. Par semaine, l’heure de travail peut être plafonnée à 30 h. Ici, on ne comptera les heures supplémentaires qu’à partir de 35 h bien que l’entreprise ait fixé la barre à 30 h. Dans le cas où le nombre d’heures par semaine est supérieur à 35 h, au-delà de 35 h on parlera immédiatement d’heure supplémentaire.

Les heures supplémentaires défiscalisées

Les revenus des heures supplémentaires sont soumis à une fiscalité spécifique. Si la somme est inférieure à 5 000 €/an, il n’y a pas d’impôt à payer. Vous êtes exonérés des cotisations sociales si le revenu est inférieur à 11,31 % de vos paiements habituels.

Articles similaires

Lire aussi x