Où se renseigner sur le statut d’Auto-entrepreneur ?

Où se renseigner sur le statut d’Auto-entrepreneur ?

Pour les Français vivant en France, déclarez être simple : en théorie, il suffit de remplir correctement le formulaire d’inscription pour démarrer votre nouvelle activité !

Mais si vous n’êtes pas Français  ? Et si vous ne vivez pas en France  ? Beaucoup de ressortissants étrangers et de personnes hors France se posent la question.

Lire également : Qui aura droit à la prime Macron ?

Il est nécessaire de distinguer 3 cas principaux :

R. Les étrangers sont libres de travailler en France.

A découvrir également : Quelles sont les conditions pour être reconnu invalide ?

Les étrangers, par exemple, doivent être titulaires d’un permis de séjour spécial pour travailler en France.

C. Étrangers vivant en dehors de la France.

Voulez-vous entrer dans le dynamisme du sujet ?

Voici les détails détaillés de n’importe quelle situation.

R. Les étrangers sont libres de travailler en France.

Vous êtes libre de devenir entrepreneur en France si vous êtes ressortissant de vingt-sept États membres de l’Union européenne ou de l’un des quatre pays de l’Espace économique européen  :

  • Allemagne
  • Autriche
  • Belgique
  • Bulgarie
  • Chypre
  • Danemark
  • Espagne
  • Estonie
  • Finlande
  • France (surprise !)
  • Grèce
  • Hongrie
  • Irlande
  • Italie
  • Lettonie
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malte
  • Pays-Bas
  • POLOGNE
  • Portugal
  • République Tchèque
  • Roumanie
  • Grande-Bretagne
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • suède
  • Liechtenstein
  • Islande
  • Norvège
  • Suisse

2. Vous pouvez devenir libre un entrepreneur en France si vous êtes citoyen algérien .

3. Vous pouvez devenir un auto-entrepreneur gratuit en France si vous :

  • Carte des résidents
  • Carte de résident de longue durée CE ,
  • carte de séjour temporaire « Vie privée et familiale ».

Les étrangers, par exemple, doivent être titulaires d’un permis de séjour spécial pour travailler en France.

Vous ne venez pas de l’un des 31 pays énumérés ? Vous devez avoir une carte de séjour spéciale pour travailler en France .

Faire de l’exercice en tant qu’entrepreneur indépendant en France signifie poursuivre une activité professionnelle appelée « indépendant » (vous gagnez de l’argent, mais vous n’êtes pas un salarié). Depuis la loi sur l’immigration du 24 juillet 2006 et l’intégration pour développer un pour mener une activité, un permis de séjour temporaire (qui remplace maintenant l’ancienne carte « commerçant étranger »).

En supposant que vous résidez en France, vous devez contacter la préfecture du département de votre maison et demander un permis de séjour temporaire Comment puis-je obtenir la carte de résidence spéciale ? . Vous devez remplir un fichier dense : vous devez décrire votre projet d’entreprise en détail, justifier la validité de votre projet, créer un budget prévisionnel, par exemple, fournir des preuves de prêts, d’assurance, etc., sans oublier toutes les preuves pour établir votre identité. Quoi qu’il en soit, tu auras du pain sur la planche !

Une fois votre demande terminée, vous recevrez un certificat de demande dans votre préfecture, un permis de séjour temporaire pour permettre à votre professionnel activité peut commencer immédiatement , bien que vous attendez toujours la délivrance d’un permis de séjour spécial. Si tout se passe bien et que vous recevez votre carte, vous devez envoyer une copie de la carte de résidence au Centre de formalité des affaires (CFE) dont vous dépendez. D’autre part, si la carte de séjour est refusée, vous êtes obligé de cesser votre activité professionnelle, et vous ne pouvez plus être un auto-entrepreneur.

C. Étrangers vivant en dehors de la France.

Certains de nos lecteurs ne vivent pas en France, mais veulent développer une activité professionnelle indépendante en France. Avant le début, une déclaration quotidienne doit être soumise à la préfecture du département où sera établi le siège social de l’entreprise.

Exemple : vous souhaitez devenir entrepreneur à Paris. La première étape consiste à communiquer avec la préfecture du département (pour Paris ce sera la préfecture de la police) et y soumettre votre déposition.

Une fois votre dossier complet, vous recevrez un reçu de la préfecture qui vous permettra d’enregistrer votre entreprise auprès de la CFE.

Vous vivez à l’extérieur de la France ? Dans ce cas, nous vous conseillons fortement de ne pas être satisfaits de ces quelques lignes, mais de vous renseigner plus attentivement avant de faire votre déclaration : vous devez avoir toutes les informations sur les visas nécessaires, la fiscalité (double imposition), etc. Bonne chance !

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons