Où investir en 2020 Grand Paris ?

Où investir en 2020 Grand Paris ?

L’année 2020 a été plus difficile pour le financement des investissements locatifs : depuis les recommandations du HCSF, Pretto a connu une forte baisse du financement (nombre de projets, parmi toutes les simulations réalisées chez Pretto, qui sont considérées comme pouvant être financées) pour ce type de projet. Pretto, fintech de crédit immobilier, s’est associé à Bevouac, spécialiste de l’investissement locatif, pour faire le bilan des investissements en 2020. En analysant près de 60 000 projets d’investissement simulés sur le site de Pretto, la dernière étude révèle les 10 villes préférées des investisseurs et une analyse complète de la stratégie d’investissement.

Bien que les investissements locatifs attirent encore en 2020, le financement est plus difficile. « Notre indice montre une baisse de 13 points pour les projets d’investissement locatif, passant de 59 à 46 points. La crise a également aggravé sa détérioration, les perturbations macroéconomiques ayant un impact sur le traitement des dossiers prioritaires par les banques. En effet, dans un contexte perturbé, ils sont favorables à la le financement de résidences majeures », explique Pierre Chapon, président de Pretto.

A lire également : Bien choisir son conseiller en gestion de patrimoine

Investissement locatif en 2020, pour quel profil ?

En 2020, le profil de l’investisseur locatif est un couple de 38 ans avec un enfant. Ils ont des revenus confortables, en moyenne 7 880 euros par mois et par ménage. Avec une contribution de 41 440€, pour un montant moyen de crédit immobilier de 228 200€, leur budget total d’achat est d’environ 270 000€. 84% d’entre eux choisissent d’investir dans l’ancien.

Paris — Les incontournables

Malgré des prix incomparables au m² (11.000€ en moyenne) par rapport aux autres métropoles en France, ce qui lui donne un rendement moyen d’environ 3%, Paris reste Paris. Le capital est le poumon économique français : trouver un locataire se fait en quelques heures, et sa grande liquidité immobilière lors de la revente rassure les investisseurs. Stratégie : Placement

A lire également : Comment remplir le formulaire 2044 pour une SCI ?

Marseille — Excellent pour les connaisseurs

Le soleil de Marseille, son attractivité touristique et sa position géographique attirer les investisseurs, mais pas seulement. Le prix au m² fluctuant entre 1 900€ et 4 000€ rend le marché encore très abordable. Le rendement proposé est donc meilleur (6,21 %), combiné à une demande locative importante. Stratégie : Développement.

Lyon — une ville de dimension européenne

Lyon a une démographie croissante ( 4% par an) et est l’un des plus grands centres étudiants de France. Grande ville à taille humaine, elle présente ainsi tous les critères favorables à l’investissement locatif (forte demande locative et risque de plus-value élevée). Investir à Lyon vous permet d’avoir un meilleur rendement (3,7%) qu’à Paris tout en bénéficiant d’un investissement sécurisé et patrimonial. Stratégie : Placement.

Toulouse — Parfait pour jouer à la sécurité

Ville connue pour son dynamisme économique et étudiant, la ville rose séduit de nombreux investisseurs en quête de sécurité. Les prix au m² sont toujours abordables pour une grande métropole à la recherche d’équipements offrant une bonne qualité de vie urbaine. Les investisseurs peuvent s’attendre à un rendement de 5,33%. Stratégie : Équilibrée.

Lille — Favoris des investisseurs

Grâce à de nombreux projets d’urbanisation qui ont attiré des investisseurs ces dernières années, Lille attire des investisseurs. Les propriétés sont louées en quelques jours grâce à une demande locative soutenue (70% de la population est louée). Les tendances des prix sont spectaculaires ( 22 % en 5 ans) et la croissance démographique est forte. Les investisseurs peuvent s’attendre à un rendement de 6,1 %. Stratégie : Équilibrée

Des opportunités intéressantes restent oubliées des investisseurs

Les investisseurs, souvent influencés par des critères subjectifs tels que leur connaissance de la ville, oublient parfois que d’autres villes, parfois plus petites, sont en fait plus intéressantes, de faire un investissement locatif en France. Il s’agit notamment d’Angers, Le Havre et Nancy, qui pourraient séduire les investisseurs à la recherche de bonnes perspectives de rendement financier, avec un risque limité de vacances locatives.

Angers est idéalement situé entre Paris et Nantes. Il apporte ensemble, une population jeune et étudiante propice à la location. Au cours des 10 dernières années, elle a connu une croissance des prix de 32 %. Les investisseurs peuvent s’attendre à un rendement moyen de 6%.

Le Havre pourrait être un bon pari. En effet, la ville d’Edouard Phillipe pourrait parfaitement faire correspondre un investisseur avec un budget limité (1800€ le m²) en espérant des rendements élevés (7,6%). La cerise sur le gâteau : la confirmation de la construction de la ligne à grande vitesse et l’inclusion éventuelle de la ville dans le projet Grand Paris pour en faire la porte maritime de Paris nous permettent d’espérer que la ville gagnera de la valeur.

Enfin, Nancy est une ville où la demande locative est bien supérieure à la moyenne. 70% de sa population est locataire surtout parce que 25% de la population est étudiante. Les perspectives de rendement sont légèrement plus élevées (6,7 % en moyenne) que dans les grandes métropoles mentionnées ci-dessus, mais l’évolution des prix reste stable (8% en 10 ans).

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons