Les placements préférés des Français

Les placements préférés des Français

La Fédération Française des Assurances (FFA) a mené une étude sur les habitudes d’épargne des Français en 2017 . Cela montre que de plus en plus de familles se tournent vers des contrats d’assurance-vie en unités de compte. Bien sûr, l’appel de Livret A a été accueilli, car les épargnants n’ont pas hésité à investir leur argent dans cet investissement l’an dernier. Toutefois, le taux de rendement de ce produit d’épargne est de 0,75 % et restera jusqu’en 2020.

A lire aussi : Qu'est-ce que les frais de courtage ?

Pourquoi sont-ils les champions français de l’épargne ?

Si les Français sont considérés comme champions de l’épargne, c’est parce que le portefeuille familial se composait de plus de 60% d’actifs non financiers (immobilier, or, objets de valeur, terrains bâtis, etc.) que de 40% d’actifs financiers (assurance-vie, actions, obligations, liquidités, etc.) en 2017. En clair,les Français sont plus riches que les Allemands en termes dela richesse financière, avec une augmentation de plus de 5% en 2017 par rapport à 2016 . En ce qui concerne le taux d’épargne moyen des ménages français, le ratio des épargnants à leur revenu disponible brut (après impôts sur la fortune et les revenus d’actifs), la FFA a enregistré une hausse de 0,3 point de pourcentage (14,3 %) par rapport à 2016. Quoi qu’il en soit, une chose est certaine : les Français préfèrent placer leur liquidité sur des placements sans risque (ou une légère prise de risque) pour avancer leur retraite.

Placements favoris en France en 2017

Les épargnants français ont favorisé l’investissement financier l’année dernière . Leurs stocks en circulation ont augmenté de 4 % en 2017. Malgré une légère baisse de leur performance par rapport à 2016 ( 6%), les investissements financiers continuent de plaire aux épargnants. Bien sûr, l’assurance-vieest restée la solution d’épargne privilégiée pour les Français ces dernières années. Les titres, les espèces, le Régime d’épargne-logement, le Compte d’épargne-logement et les autres produits d’épargne n’atteignent pas le point d’ancrage de l’assurance-vie.

A découvrir également : Se constituer un portefeuille boursier

Chaque année, la Fédération Française des Assurances (FFA) publie une étude sur le comportement de l’épargne des Français . L’enquête de 2017 a révélé que les moyens d’investissement en unités de compte commencent à gagner du terrain. Il y a de bonnes chances que cette tendance haussière se poursuive cette année.

Les contrats d’assurance vie en unités de compte prennent le relais des cheveux de la bête

Il est vrai que les fonds en euros constituent un soutien sûr à l’investissement . Pourtant, un svoltanel 2017 a eu lieu. En fait, les statistiques montrent une augmentation des paiements effectués sur les unités de compte en 2017 par rapport à 2016. Il convient de garder à l’esprit queles primes investies dans les contrats d’assurance-vie ont augmenté de 0,5 %. En outre, les unités de compte moyennes représentaient 29 % (en hausse par rapport à 21 % en 2016) de l’encours de l’année dernière. En bref, les paiements effectués sur les médias UC ont augmenté de 36,7% en un an grâce à 38,4 milliards d’euros payés par les épargnants. Malheureusement, les fonds en euros ont baissé de 9,1% en un an, plus de 96 milliards d’euros ayant été versés à ces fonds d’investissement en 2016.

Concrètement, la baisse des taux de rémunération des fonds en euros a permis aux médias en unités de compte d’obtenir des résultats. Il faut se rappeler que les marchés financiers étaient sains en 2017. Les assureurs ont ensuite profité de cette situation pour maximiser leur collecte de CPU (immobilier, actions, OPCI, SCPI, etc.). L’un des facteurs qui influent sur les performances de l’UC est la gestion pilote d’une stratégieassurance vie.

Les investissements liquides augmentent fortement en 2017

L’ année 2017 a été marquée par une forte croissance des investissements liquides. Une des raisons de cette tendance à la hausse est l’instabilité politique qui s’est produite avant la précédente élection présidentielle. En conséquence, les épargnants français ont décidé d’affecter leurs fonds aux investissements financiers les plus liquides sur les marchés, tels que les livrets exonérés d’impôt (Livret A et Livret de développement durable et solidaire), les comptes courants et les brochures bancaires. La richesse des ménages français représentait ainsi près de 50% des investissements financiers (contre 36% en 2016). Quoi qu’il en soit, le planorismio de logement (PEL) est l’un des grands perdants de la réforme fiscale Macron . En conséquence, son taux de rendement a fortement diminué. En 2017, 9 milliards d’euros ont été versés au PEL, contre 18 milliards d’eurosde 2016 euros.

Résumé

  • 1 Pourquoi les champions français de l’épargne ?
  • 2 investissements favoris français en 2017
  • 3 Les contrats d’assurance vie en unités de compte se rétablissent des cheveux de la bête
  • 4 Les investissements liquides augmentent nettement en 2017

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!