Comment calculer le taux de rentabilité ?

Comment calculer le taux de rentabilité ?

Le taux de rendement d’un investissement immobilier dépend de appareils de location dans lesquels le projet de l’acheteur est situé  : taxe de location Pinel, logement meublé non professionnel (LMNP) ou location gratuite.

La rentabilité d’un investissement Pinel

La rentabilité d’un investissement dans la loi Pinel dépend de nombreux paramètres, y compris Impôt réduit . Celui-ci est proportionnelle à la durée de la location (12 % pendant 6 ans, 18 % pendant 9 ans et 21 % pendant 12 ans). En contrepartie de cet avantage fiscal, l’acheteur s’engage à respecter la plafond de location de la zone où le logement est situé (zone A bis : 16,96 €/m² ; superficie A : 12,59 €/m² ; superficie B 1:10 ,15 €/m² ; superficie B 2:8 ,82 €/m²).

A découvrir également : Economisez de l'argent sur le stationnement dans les aéroports en utilisant un code promotionnel

Sources : exemples basés sur des sites d’information non officiels sur la loi Pinel

Exemple d’investissement  : Monsieur X achète un nouveau T2 de 39 m² à Annemasse (Zone A), pour un montant de 240 000€, frais d’acquisition compris. La location de son logement lui permet de recevoir un loyer mensuel de 491€ maximum. En outre, les charges de copropriété sont estimées à 900€ par an, la taxe foncière s’élève à 870€ et la gestion locative de son bien à 696€. Enfin, avec la loi Pinel, elle bénéficie d’une réduction d’impôt de 50 400 euros sur 12 ans, soit 4 200 euros par an. Le calcul de la rentabilité de cet investissement est le suivant : x 100

Lire également : Avantages et inconvénients des crédits commerciaux

La rentabilité d’un investissement dans LMNP

Investir dans LMNP (Location en Meublé Non Professionnel) vous permet de profiter d’un Supplément de revenu substantiel tout en déléguant la gestion de ses biens. En outre, ce type d’investissement offre la possibilité de amortir jusqu’à 80% du loyer chaque année ou de bénéficier de Réduction de 11 % de l’impôt sur le revenu sur 9 ans via le dispositif Censi-Bouvard.

Exemple d’investissement  : M. X décide maintenant d’investir le même montant dans un appartement en services de résidence à Divonne-les-Bains, avec statut LMNP. Il signe un contrat de location avec un locataire pour le paiement d’un loyer mensuel de 1 300 euros, soit 15 600€ par an. Ensuite, il choisit de rejoindre un CGA (Centre de gestion agréé) afin de réaliser l’amortissement de son logement et de ses meubles, ce qui lui permet de percevoir environ 80% de ses recettes fiscales nettes. Le taux de rendement de cet investissement est donc : x 100, c’est-à-dire :

(15 600 x 0,8) — 870 — 200/240 000 x 100 = 4,91%

La rentabilité d’un investissement locatif sans entrave

La rentabilité de la location gratuite est généralement supérieur à celui d’une location classique , que ce soit vide (Pinel) ou meublé (LMPN). En effet, dans ce type de bail, le propriétaire détermine librement le montant du loyer en fonction des périodes de l’année. Enfin, comme pour tout investissement locatif, il porte les charges de logements (assurance, taxe foncière, frais d’entretien, frais de conciergerie, etc.). Exemple d’investissement  : M. X investit maintenant la même somme d’argent dans un appartement meublé et équipé à Vétraz-Monthoux. Cet hébergement est loué 20 semaines par an pour un loyer de 770€ par semaine (120€ par nuit). Quant aux dépenses annuelles de logement, elles s’élèvent à 2 000€. Le taux de rendement de cet investissement se traduit comme suit :/prix d’achat de la propriété x 100, c’est-à-dire : (770 x 20) — 2 000/240 000 × 100= 5,58%

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons