C’est quoi la Surcotisation ?

C’est quoi la Surcotisation ?

Ces derniers jours, vous avez peut-être reçu cet e-mail de la part d’Agessa :

A voir aussi : Quels droits pour les aidants familiaux ?

Et beaucoup d’entre vous n’ont pas compris de quoi il était. Nous vous expliquerons :

Avant la réforme du système social des artistes-auteurs (décret du 19/12/2018), des cotisations ont été faites sur le revenu des années N-1 (juillet) /N-2 (juillet) : en d’autres termes, en 2018, nous avons contribué au revenu de juillet 2016/juillet 2017.

A lire aussi : Quelle retraite avec 159 trimestres ?

Depuis la réforme, Janvier 2019 , nous contribuons au revenu de l’année N, donc le revenu de la année en cours . Ainsi, en 2019, nous avons contribué au revenu de 2019 et en 2020, nous avons contribué pour 2020.

La mise en œuvre de la réforme de notre système social visait à ne pas pénaliser les auteurs en les forçant à une double contribution : il aurait été le cas si nous devions contribuer pour 2018 et pour 2019 en même temps (2018 échelonné, et 2019 en direct). Donc, nous avons été comptés en continu et ininterrompu, mais il y a encore un période qui n’a pas été couverte, c’est-à-dire une période où le droit d’auteur a été reçu mais n’a pas contribué au droit à la retraite.

Nous avons fait un petit schéma pour le rendre plus clair :

C’est pour cette période (non cotisée, donc non admissible qui s’étend de juillet 2017 à la fin de 2018), qu’il nous est proposé aujourd’hui de surestimer.

Les artistes-auteurs admissibles sont ceux qui ont été déduits en partie ou en totalité du revenu 2017 et/ou 2018, c’est-à-dire qui ont cotisé par déduction de leurs droits d’auteur et qui ont déjà cotisé suffisamment au cours de cette période pour avoir leur trimestre. Cette surévaluation leur donnera des droits supplémentaires pour 2019. C’est sûrement pourquoi si vous voulez vérifier votre relevé de carrière sur www.lassuranceretraite.fr, l’année 2019 n’est pas encore affichée.

Nous n’avons pas à le faire du tout, c’est une surévaluation volontaire, vous pouvez très bien choisir de ne pas verser des cotisations excessives pour cette période.

Si vous souhaitez toujours ouvrir ces droits et si vous êtes éligible, suivez les instructions indiquées sur l’e-mail pour faire une demande en ligne. Une fois votre demande enregistrée, vous recevrez un appel d’évaluation. Vous avez jusqu’au 1er janvier 2021 pour faire votre demande.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons